×

Cameroun : entre Brys et Eto’o, c’était chaud !

Cameroun : entre Brys et Eto’o, c’était chaud !

La session de travail n’a finalement pas eu lieu. Convoqué ce mardi 28 mai au siège de la Fédération camerounaise de football afin de préparer la trêve internationale du mois de juin et les deux matchs éliminatoires au Mondial 2026, Marc Brys a finalement rebroussé chemin. Le sélectionneur belge.a eu un vif début d’altercation avec le président de l’instance, Samuel Eto’o, qui s’est soldé par une froide poignée de mains et le départ du technicien belge. La séquence, partagée en masse sur la toile défraye la chronique.

Lire aussi : Mondial 2026 (Q) – Cameroun : 2 staffs, 2 convocations… 2 rassemblements ?

Avant cela, Samuel Eto’o avait déjà eu mal à partir avec Cyrille Tollo, conseiller technique du ministère des Sports, venu accompagner Marc Brys ainsi que son staff technique. Interdit d’assister à la séance de travail prévue par la Fecafoot, ce dernier a laissé Marc Brys dans la salle. Mais il n’a pas eu à patienter bien longtemps avant que le sélectionneur ne quitte la réunion, à la suite d’un échange musclé avec Samuel Eto’o.

« Vous avez eu beaucoup de manquements », a notamment reproché Samuel Eto’o à Marc Brys, qui ne s’est pas défilé en lui rétorquant : « Cela fait deux mois que je suis ici, tu étais où ? ». Une réponse pas au goût du président de la Fecafoot,qui lui a rappelé leur relation hiérarchique.

Brys quitte la réunion avant son début

Et Marc Brys de poursuivre : « J’ai beaucoup de respect pour le joueur, mais c’est moi qui décide à la fin… ». De quoi faire monter le ton d’un cran, l’échange devenant de plus en plus tendu. « Mais vous pensez que vous êtes dans quel pays monsieur ? Vous pensez je peux faire ça en Belgique ? Mais comment vous pouvez faire ça au Cameroun ? (…) J’ai été entraîneur », s’est alors écrié Eto’o.

Ce sur quoi Brys a ironisé : « Pour 3 semaines. » Reparti dans un nouvel élan de colère, Samuel Eto’o a prévenu son sélectionneur que s’il ne restait pas à cette session de travail, il ne reviendrait plus. Brys ne s’est pas fait prier pour quitter la salle, poussant Eto’o à demander la convocation du comité exécutif de la Fédération camerounaise de football. La prochaine étape devrait être la mise à pied du sélectionneur.

Laisser un commentaire

YouTube
YouTube
WhatsApp