×

Guinée : Damaro dément les accusations de la CRIEF

Guinée : Damaro dément les accusations de la CRIEF

L’ancien président de l’assemblée nationale Amadou Damaro Camara était de nouveau devant la chambre de jugement de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF).
À la barre ce jeudi 30 novembre 2023, l’ancien président de l’assemblée nationale poursuivi pour un détournement de 15 milliards, enrichissement illicite entre autres a une nouvelle fois rejeté toute implication dans une quelconque affaire de malversation financière.

« Je ne me sens pas concerné par l’enrichissement illicite, la corruption et le blanchiment de capitaux (…). Je n’ai jamais travaillé depuis 38 ans à la fonction publique (…). J’avais une société de remorque que j’ai liquidé aux États-Unis et quand je suis venus j’ai acheté des bennes pour commencer à transporter la bauxite à Boké et en ce temps, j’étais député à l’assemblée nationale (…) et quand je suis venus à la tête de l’assemblée, mon fils est venu continuer cette activité car moi je n’avais pas le temps, en faisant un prêt dans une banque pour acheter d’autres bennes… », s’est-il justifié à la barre.

Michel Kamano, coaccusé de Damaro était le seul absent lors de cette audience. Selon son avocat, il continue son traitement en Tunisie.

Le procès a été renvoyé au 11 décembre 2023 pour observation des pièces produites (assemblée nationale, SEG et EDG), la comparution de Michel Kamano et la suite des débats.

Laisser un commentaire

YouTube
YouTube
WhatsApp