Tribune: le Général Mamady Doumbouya, de la gloire aux déboires, le pays ne stagne pas , il récule

Tribune: le Général Mamady Doumbouya, de la gloire aux déboires, le pays ne stagne pas , il récule
Spread the love

 

Depuis la prise légitime du pouvoir par le colonel, devenu entretemps général du corps d’armée, le 5 septembre 2021, le pays vole avec les ailes de la joie, de l’incertitude, de l’anxiété, du doute et du pessimisme.

Aujourd’hui, plus que jamais, une bonne partie de guinéens qui ont applaudi le coup d’Etat regrettent la légitimité qu’ils ont accordée aux puschistes. Le sauveur du peuple contre la dictature devient au file du temps le pire des dictateurs.
L’amour promis au pays cède la place à un phénomène considérant le peuple comme un tambour à taper à chaque occasion solennelle pour contenter des envies surréalistes.

Jamais l’unanimité ne s’était dégagée entre les guinéens comme celle qui prévaut actuellement, l’impopularité du pouvoir est sans précédent.

A qui la faute?

Je situerai cette responsabilité à deux niveaux:

1_Alpha condé:
Il(Alpha condé) fut un grand espoir pour le pays pour son vécu, son niveau d’études, son aura, son réseau et autres. Cependant, malgré que son bilan ne fut pas négatif, mais il l’a foutut dans l’eau avec son affaire de troisième mandat. Tous les problèmes prennent leur sources là.
2-L’inexpérience des nouveaux chefs.
Les militaires venus au pouvoir ne connaissent pas l’administration. Pire, ils jetèrent les anciens et expérimentés au tapis en promeuvant des jeunes en manque de vécu dans l’appareil administratif. Que de l’amateurisme.

  • Que Dieu sauve le pays
    Amadou Diouldé baldé écrivain

Comments

No comments yet. Why don’t you start the discussion?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *